Les meilleures solutions de paiement en ligne disponibles à La Réunion

Le paiement en ligne : une méthode de plus en plus récurrente

Le paiement en ligne a instauré certaines facilités en termes de règlement d’achats. Téléphone mobile, smartphone, ordinateur et tablette sont devenus des renforts de la traditionnelle carte bancaire. À La Réunion, comme ailleurs, ce mode de règlement se développe de plus en plus. La sûreté des transactions est garantie grâce aux connexions chiffrées, effectuées par la machine de l’utilisateur, au service d’un règlement.

Des solutions de paiement sans passer par le site web, c’est possible !

Aussi surprenant que cela puisse paraître, pratiquer la vente en ligne est possible, même sans passer par un site web. Les marketplaces et sites de petites annonces permettent notamment aux commerçants indépendants  de vendre leurs services ou produits. FNAC, Amazon ou Cdiscount pour les marketplaces, ou Leboncoin, voire Ebay pour les sites d’annonces, en sont des acteurs majeurs. Leurs utilisateurs bénéficient alors du système de règlement proposé par ces plateformes. Enfin, il ne faut pas oublier les réseaux sociaux qui permettent également le paiement en ligne à La Réunion.

Des solutions de paiement non adaptées à tous les marchés

Les solutions de paiement en ligne ne fonctionnent malheureusement pas sur tout type de marché. C’est notamment un obstacle récurrent à La Réunion, le 974 étant encore considéré comme faisant partie de l’Afrique, du point de vue géographique. L’île est perçue comme étant un marché à risques pour ce mode de paiement, considérant le retard technologique de la région.

Les solutions de paiement en ligne disponibles à La Réunion

Malgré tout, le paiement en ligne existe et fonctionne à La Réunion. Découvrez, ci-dessous 4 de ses principaux acteurs :

  • HiPay : ce service de paiement français a vu le jour en mars 2015. Il fournit ses prestations aux marques comme aux distributeurs, à un niveau international. HiPay inclut les règlements par cartes Visa, MasterCard, American Express ou Maestro.
  • PayPal : cette entreprise américaine est connue pour son accessibilité, et notamment la possibilité de solliciter un règlement par e-mail. Son service fonctionne partout dans le monde, et s’impose d’emblée comme un substitut de la carte bancaire ou des chèques. Il propose également un avantageux système de virement entre individus.
  • Stripe : la société irlandaise se distingue de ses concurrents en orientant son offre spécifiquement vers les professionnels. Son service a également la particularité de permettre le paiement échelonné et l’abonnement. Il n’est par ailleurs pas nécessaire de posséder un compte marchand sur le site pour y effectuer un paiement.
  • Alma : cette startup française est apparue en 2017, et cible davantage les PME. Elle propose, elle aussi, le paiement en plusieurs fois. Alma s’est directement mise en avant en essayant de privilégier les commerçants d’envergure moyenne. Elle est essentiellement centrée sur le marché français, possédant pas moins de 1 000 vendeurs dans son réseau actuel. D’ici la fin de 2020, Alma compte bien atteindre les 4 000 clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *